Schott Music

Aller au contenu principal »

10/12/2018

Œuvre de la semaine – Wilfried Hiller: Momo

Le 16 décembre est le jour de la création de Momo, de Wilfried Hiller, au Théâtre national du Gärtnerplatz de Munich. On pourra y voir l’actrice Anna Woll dans le rôle-titre de Momo. Avec elle sur la scène se trouveront les chanteurs solistes Maximilian Mayer dans le rôle de Gigi et Holger Ohlmann dans celui de Beppo, aux côtés d’autres solistes ainsi que du chœur d’opéra et du chœur d’enfants du Théâtre. Michael Brandstetter est responsable de la direction musicale, Nicole Claudia Weber de la mise en scène. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Wilfried Hiller: Momo »

26/11/2018

Œuvre de la semaine – Bernd Alois Zimmermann : Des Menschen Unterhaltsprozess gegen Gott

L’année 2018 s’est tenue, pour beaucoup de Théâtres et d’Orchestres, sous le signe du 100e anniversaire de la naissance de Bernd Alois Zimmermann. À cette occasion, la Volksbühne de Berlin présente pour la première fois, le 26 novembre 2018, une version scénique de son oratorio radiophonique Des Menschen Unterhaltsprozess gegen Gott (« Le procès de l’homme contre Dieu »). Grâce à la participation de nombreux ensembles, ce sont 130 choristes hommes et femmes, 50 instrumentistes ainsi que 12 actrices et acteurs qui occuperont la scène. Seront réunis ainsi l’orchestre de la Kammersymphonie de Berlin, le chœur principal et le chœur de jeunes filles de la Sing-Akademie de Berlin, le chœur d’hommes de l’état et de la cathédrale de Berlin, de l’ Ensemble PHØNIX16, ainsi que des membres de l’École supérieure de théâtre Ernst Busch et du Nouveau Quartier de Moabit. La mise en scène est confiée à Christian Filips, la direction musicale à Kai-Uwe Jirka.

Zimmermann a composé Des Menschen Unterhaltsprozess gegen Gott après la fin de la Seconde guerre mondiale, dans la ville de Cologne détruite par les bombes. Le texte de l’œuvre a été conçu à partir du traditionnel Jeu du Saint-Sacrement de Pedro Calderón de la Barcas, Los alimentos del hombre, traduit en allemand par Hubert Rüttger. C’est le jour de la Fête du Saint-Sacrement de 1952 que l’oratorio fut diffusé pour la première fois à la radio en collaboration avec la Radio Westdeutscher Rundfunk (Cologne), pour être presque entièrement oublié par la suite. Dans l’œuvre se mélangent les genres du mélodrame et de l’opéra, ainsi que des essais de musique électronique effectués antérieurement. En outre semblent y être réunis les influences des puissances occupantes de l’Allemagne d’après-guerre : le jazz des américains, les jeux de timbre français comme chez Debussy, et les citations des Ballets Russes sont des éléments constitutifs du style de la musique de Zimmermann.

Bernd Alois Zimmermann – Des Menschen Unterhaltsprozess gegen Gott : un oratorio radiophonique.

Après avoir transgressé le commandement de Dieu, Adam est banni du Paradis. Il doit à présent vivre sur la terre comme un homme normal et se consacrer au travail de l’agriculture. Mais Adam n’y trouve aucun plaisir et même ses camarades Deckmann et Fressmann ne peuvent lui être d’aucune aide. Un peu plus tard, Adam insatisfait rencontre le diable, qui lui conseille d’attaquer Dieu en justice. C’est ainsi que commence un grand procès métaphysique.

L’originalité et le sens de ce jeu solennel destiné à la célébration de la sainte Eucharistie ne peuvent être présentés avec pertinence dans leur relation intime de parole et de musique que sous la seule et unique forme d’un oratorio radiophonique.[…] Je me réjouis déjà grandement de cette grande et belle tâche, avant tout parce que de cette manière se trouve arrachée à un oubli immérité une œuvre de Calderon quasiment inconnue jusqu’ici. – Bernd Alois Zimmermann.

Dans le contexte de l’année Zimmermann 2018, les œuvres de Zimmermann Dialoge, Sinfonie in einem Satz (Symphonie en un mouvement) et Monologe seront jouées en outre le 14 décembre à la Herkulessaal de Munich. L’Orchestre symphonique de la Radio WDR, lui aussi, présente de la musique de Zimmermann à la Philharmonie de Cologne, ce même soir et le soir suivant, en l’occurrence son Concerto pour violon et orchestre.

19/11/2018

Œuvre de la semaine – Anton Bruckner : Requiem en ré mineur et Libera me en fa mineur

Le RIAS Kammerchor chante, le 22 novembre 2018, le Requiem en ré mineur et le Libera me en fa mineur dans la Salle de musique de chambre de la Philharmonie de Berlin. C’est Łukasz Borowicz qui sera à la tête du Chœur de Chambre ainsi que des solistes Johanna Winkel, Sophie Harmsen, Michael Feyfar et Ludwig Mittelhammer ainsi que de l’Orchestre de l’Akademie für Alte Musik de Berlin. Le matériel d’exécution utilisé se fonde sur la nouvelle Édition urtext complète des œuvres d’Anton Bruckner établie par Benjamin-Gunnar Cohrs. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Anton Bruckner : Requiem en ré mineur et Libera me en fa mineur »

12/11/2018

Œuvre de la semaine – Piotr Ilitch Tchaïkovsky : Concerto n°1 en sib mineur

L’Orchestre de la Philharmonie tchèque met au programme de sa tournée de concerts le Concerto n°1 en sib mineur de Tchaïkovsky, le 12 novembre 2018 au Mondavi Center de Davis (Californie). Le pianiste soliste Kirill Gerstein et l’Orchestre sont placés sous la direction de Semyon Bychkov. C’est la seconde version de l’œuvre, celle de 1879, qui sera donnée, dont le matériel d’exécution vient d’être réédité récemment sur la base de la nouvelle édition académique des œuvres complètes de Piotr Ilitch Tchaïkovsky. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Piotr Ilitch Tchaïkovsky : Concerto n°1 en sib mineur »

05/11/2018

Œuvre de la semaine – Mark-Anthony Turnage: The Silver Tassie

Le BBC Symphony Orchestra met au programme de sa série « In Remembrance World War I » (« En mémoire de la Iè guerre mondiale »), le 10 novembre 2018, l’Opéra de Mark-Anthony Turnage The Silver Tassie en version de concert au Barbican Center de Londres. Ashley Riches interprète le rôle de Harry, les autres solistes étant Sally Matthews, John Tomlinson, Claire Booth, Marcus Farnsworth, Louise Alder et Susan Bickley. La direction musicale est confiée à Ryan Wigglesworth. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Mark-Anthony Turnage: The Silver Tassie »

29/10/2018

Œuvre de la semaine – Paul Hindemith : Thème et quatre variations

La nouvelle production du Ballet du Semperoper, « Labyrinth », présente à Dresde à partir du 3 novembre 2018 le Theme with four Variations (correspondant aux quatre tempéraments) de Paul Hindemith. C’est la chorégraphie originelle conçue par George Balanchine pour sa création qui y est dansée, dans une réalisation confiée à Nanette Glushak. Sous la direction de Nathan Fifield, la partie musicale de ce Ballet incombe au piano solo d’Alfredo Miglionico, accompagné par l’orchestre de la Sächsische Staatskapelle.

Les quatre tempéraments devaient à l’origine être créés en ouverture d’un programme de tournée du Ballet Américain en Amérique du sud. La commande pour la pièce fut passée par Balanchine en tant que directeur de la Compagnie. Cependant, en raison de la tournure prise par la guerre et des opinions de presse qui y étaient liées, on se vit dans l’obligation de retirer du programme l’œuvre chorégraphique de « l’ennemi de l’extérieur » qu’était Hindemith, bien que son œuvre ait déjà depuis longtemps fait l’objet d’une interdiction d’exécution de la part des nazis. C’est ainsi que Les quatre tempéraments furent d’abord créés à Winterthur, en Suisse, en 1943, mais seulement sous leur forme concertante, pour n’être finalement donnés sous leur forme scénique qu’en 1946 par la nouvelle Ballet Society récemment fondée à New York par Balanchine.

Paul Hindemith –  Les quatre tempéraments  : les tempéraments de l’homme antique

L’idée thématique des Quatre tempéraments a été inspirée à Hindemith par la théorie antique des tempéraments. Dans ce cadre, les humains pouvaient être répartis en quatre types de caractère : mélancoliques, sanguins, flegmatiques et colériques. À l’exemple de cette répartition, Hindemith conçut son œuvre en cinq parties. Dans la première partie est présenté le sobre thème central qui fera l’objet de variations dans les parties suivantes, en relation chaque fois avec l’un des quatre tempéraments de l’antiquité. Une partie de la forme musicale est présentée par Hindemith de la manière suivante : «  C est une sorte de valse, D, une pièce plus courte, et E tourne à la grande sauvagerie. »

Je me suis efforcé, dans ma chorégraphie, à donner une forme corporelle à la partition rigoureuse de Hindemith ; mes apports dansés représentent le négatif de son film en positif. […] Bien que la partition repose sur cette idée des quatre tempéraments, ni la musique ni la chorégraphie ne donnent par elles-mêmes une interprétation spécifique ou littéraire de cette idée. La compréhension qu’avaient les médecins grecs des tempéraments , n’était que le point de départ fourni au compositeur et au chorégraphe. – George Balanchine

La soirée de Ballet « Labyrinth » sera présentée cinq autres fois au Semperoper de Dresde d’ici le 21 novembre.

 

© Staatstheater Stuttgart / Foto: Ulrich Beuttenmüller (Jelena Bushuyeva, Ami Morita, Marijn Rademaker, Alessandra Tognoloni und Miriam Kacerova in Phlegmatisch)

22/10/2018

Œuvre de la semaine – Lei Liang: Inheritance

Le Département de Musique de l’Université de Californie ry l’organisation ArtPower présentent le 24 octobre 2018 la création mondiale de l’opéra de chambre de Lei Liang Inheritance (Héritage). La production sera donnée au Conrad Prebys Music Center de San Diego.  Aux côtés de la soprano Susan Narucki qui chante le rôle-titre de Sarah Winchester, se tiendront, dans les autres parties, Josueì Cerón, Kirsten Ashley Wiest et Hillary Jean Young. La mise en scène est due à Cara Consilvio, Steven Schick dirige les ensembles vocaux et instrumentaux. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Lei Liang: Inheritance »

15/10/2018

Œuvre de la semaine – Johann Strauss : Die Fledermaus

L’Académie des Beaux-Arts de Nanyang (NAFA) à Singapour présente sur scène pour la première fois, à l’occasion de son 80e anniversaire, une opérette dans son intégralité : le 21 octobre 2018, Die Fledermaus est donnée en représentation au « Lee Foundation Theatre ». Le mise en scène est confiée à David Edwards, la direction musicale de la soirée, à Lim Yau. Les chanteurs et acteurs, ainsi que les membres de l’orchestre, sont des étudiants, des enseignants et des anciens élèves de l’Académie – NAFA. L’œuvre est chantée en allemand, les dialogues sont parlés en anglais et en mandarin. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Johann Strauss : Die Fledermaus »

08/10/2018

Œuvre de la semaine – Anno Schreier : Atlantis

Dans le cadre de sa saison annuelle d’opéra, l’« Opera Factory » de Fribourg-en-Brisgau présente l’opéra de chambre Der Kaiser von Atlantis (L’empereur d’Atlantis), œuvre d’une soixantaine de minutes composée par Viktor Ullmann, sous la forme d’une production occupant la soirée entière. Le 13 octobre 2018 sont créés, en complément à l’Opéra de Ullmann, le Prologue et l’Épilogue Atlantis composés par Anno Schreier au « E-Werk », Centre socioculturel de Fribourg. La mise en scène est due à Joachim Rathke, tandis que Klaus Simon dirige l’ensemble réuni autour des solistes Ekkehard Abele, Nikolaus Meer, Keith Bernhard Stonum, Lena Kiepenheuer et Sybille Fischer, ainsi que le Holst-Sinfonietta. Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Anno Schreier : Atlantis »

01/10/2018

Œuvre de la semaine – Pēteris Vasks : Concerto pour hautbois et orchestre

Pour le centième anniversaire de l’indépendance de la Lettonie, l’Orchestre symphonique national de Lettonie (Latvijas Nacionālais simfoniskais orķestris) ouvre sa Saison le 5 octobre 2018 avec une création de Pēteris Vasks, son Concerto pour hautbois et orchestre, à la Grande Guilde de Riga. Le soliste est le hautboïste internationalement connu Albrecht Mayer. La direction de ce concert de gala est confiée à Andris Poga.

Continuer la lecture de « Œuvre de la semaine – Pēteris Vasks : Concerto pour hautbois et orchestre »