Schott Music

Aller au contenu principal »

03/09/2018

Œuvre de la semaine – Richard Ayres: No. 50 (The Garden)

Le 5 septembre 2018, la nouvelle œuvre de Richard Ayres No. 50 (The Garden) pour basse solo et Ensemble figure au programme du concert d’ouverture de la semaine musicale Gaudeamus d’Utrecht. L’Ensemble Asko|Schönberg est placé sous la direction du chef d’orchestre Bass Wiegers, avec Joshua Bloom en soliste. Des animations réalisées par l’artiste vidéaste Martha Colburn accompagneront en outre la représentation.

The Garden (Le jardin) est une commande de l’Ensemble Asko|Schönberg et du London Sinfonietta, avec le soutien du Royal Opera. Inspiré par la Divine Comédie de Dante, Ayres se réfère également à des textes de Edgar Allan Poe, Christina Rossetti, William Shakespeare et Giacomo Leopardi. De même qu’il l’avait fait dans sa précédente œuvre, très populaire, No 42 (In the Alps), Ayres configure ici un concert théâtralisé.

Richard AyresNo 50 (The Garden): à la recherche du sens

The Garden est un récit d’humour noir sous forme de cycle sur le thème du malheur d’un homme à la recherche d’un sens. Il creuse dans son jardin jusqu’au centre de la terre, afin d’y trouver l’enfer. Puis, il recreuse vers le haut tout le chemin menant au ciel, mais ne se retrouve nulle part ailleurs que dans son jardin. La musique électronique par échantillonage joue un rôle important dans la pièce, reflétant ainsi la fascination actuelle du compositeur pour les sons de l’électronique. Les dernières œuvres de Ayres No. 48 (night studio) (2015) et No. 51 (resting songs) (2017) étaient déjà construites sur ce même matériau.

« Pendant la représentation, la basse chantera les voix de tous les personnages, comme s’il se les chantait à lui-même. Cela peut amener à douter de la réalité, et donner l’impression de pouvoir entendre les pensées du personnage principal. En tant que public, voyons-nous la réalité, ou bien est-ce un rêve dans un monde imaginaire que nous observons? L’homme est-il vraiment éveillé, dort-il, ou bien même, est-il mort? Je n’en dévoilerai pas le sens ici. » – Richard Ayres

L’Ensemble Asko|Schönberg joue The Garden également le 13 septembre 2018 au Muziekgebouw aan’t IJ d’Amsterdam ainsi que le 10 novembre à Bois-le-Duc. En avril 2019 est prévue la création anglaise de l’œuvre par le London Sinfonietta. Une seconde pièce nouvelle de Richard Ayres, No. 49 for brass quintet and soundtrack (« N° 49 pour quintette de cuivres et bande magnétique ») doit également être créée dans le cours de la Saison 2018/2019.