Schott Music

Aller au contenu principal »

Language
 
Panier (0 article)
Mon panier

Votre panier est vide.

Mauthausen

Mauthausen

Cantate pour mezzo-soprano et piano

Text von Iakovos Kambanellis

hebräisch von Elinoah Moav Veniadis


  • Instrumentation: mezzo-soprano and piano
  • Édition: partition
  • Langue : hébreu
  • N° Réf.: ED 21361
25,50 €  *
TVA incl. Weight: 0.19 kg

- +
Description

Le chant est en grec; il est traduit, en anglais, allemand et français.

"Un bon ami à moi, Iacovos Kambanellis, a été prisonnier à Mauthausen pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Au début des années '60, il a rédigé ses souvenirs sur ce temps sous le titre de «Mauthausen». En 1965, il a écrit également quatre poèmes sur ce thème et m’a permis de les mettre en musique. Je l’ai fait avec grand plaisir, d'abord parce que j'ai aimé la qualité poétique de ces textes, ensuite, parce que j'avais moi-même été emprisonné pendant l'occupation nazie dans des prisons italiennes et allemandes, mais surtout, parce qu'avec cette composition, l'opportunité nous est donnée de rappeler à la jeune génération une histoire qui ne doit jamais être oubliée.

La Cantate Mauthausen est dédiée naturellement en premier lieu à ceux qui ont souffert sous le fascisme et qui l'ont combattu. Nous devons toujours garder en mémoire les crimes nazis, parce que c'est la seule garantie et le seul moyen d'assurer qu'ils ne se répètent pas. Et nous pouvons constater quotidiennement que l'esprit fasciste est loin d'être éteint. Il se montre rarement sous son vrai visage, mais des cultures et des mentalités fascistes existent partout dans le monde. Pour nous qui avons dû vivre ces temps d'horreur, notre tâche la plus importante est de protéger nos enfants de ce péril."
Mikis Theodorakis

Détails
Catalogue des œuvres: AST 168
Année de composition: 1965
Contenu du texte: I Ásma Asmáton (Das Hohelied)
II O Andónis (Andonis)
III O Drapétis (Der Flüchtling)
IV Áma Teli´si o Pólemos (Wenn der Krieg zu Ende geht)
Difficulté: moyen
Durée de la performance: 20' 0"
ISMN: 979-0-001-18718-3
Maison d'édition: Schott Music
Nombre de pages: 48
Reliure: Dos agrafé
Représentations
2020-02-01 | Neu-Isenburg (Allemagne), Hugenottenhalle

Le chant est en grec; il est traduit, en anglais, allemand et français.

"Un bon ami à moi, Iacovos Kambanellis, a été prisonnier à Mauthausen pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Au début des années '60, il a rédigé ses souvenirs sur ce temps sous le titre de «Mauthausen». En 1965, il a écrit également quatre poèmes sur ce thème et m’a permis de les mettre en musique. Je l’ai fait avec grand plaisir, d'abord parce que j'ai aimé la qualité poétique de ces textes, ensuite, parce que j'avais moi-même été emprisonné pendant l'occupation nazie dans des prisons italiennes et allemandes, mais surtout, parce qu'avec cette composition, l'opportunité nous est donnée de rappeler à la jeune génération une histoire qui ne doit jamais être oubliée.

La Cantate Mauthausen est dédiée naturellement en premier lieu à ceux qui ont souffert sous le fascisme et qui l'ont combattu. Nous devons toujours garder en mémoire les crimes nazis, parce que c'est la seule garantie et le seul moyen d'assurer qu'ils ne se répètent pas. Et nous pouvons constater quotidiennement que l'esprit fasciste est loin d'être éteint. Il se montre rarement sous son vrai visage, mais des cultures et des mentalités fascistes existent partout dans le monde. Pour nous qui avons dû vivre ces temps d'horreur, notre tâche la plus importante est de protéger nos enfants de ce péril."
Mikis Theodorakis

Catalogue des œuvres: AST 168
Année de composition: 1965
Contenu du texte: I Ásma Asmáton (Das Hohelied)
II O Andónis (Andonis)
III O Drapétis (Der Flüchtling)
IV Áma Teli´si o Pólemos (Wenn der Krieg zu Ende geht)
Difficulté: moyen
Durée de la performance: 20' 0"
ISMN: 979-0-001-18718-3
Maison d'édition: Schott Music
Nombre de pages: 48
Reliure: Dos agrafé
2020-02-01 | Neu-Isenburg (Allemagne), Hugenottenhalle
Autres éditions