Schott Music

Aller au contenu principal »

Language
 
Panier (0 article)
Mon panier

Votre panier est vide.

Miserere

Miserere

for 3 sopranos and "baroque" instruments


  • Instrumentation: 3 sopranos, 2 violins, viola, cello, bass-lute and organ
  • Édition: Partition et parties
  • Langue : latin
  • N° Réf.: ED 21798 Q22040
46,99 €  *
5% taxe inclut

Edition à télécharger

- +
 
Description
Pour moi qui me sent fort éloigné de la spiritualité chrétienne, plus proche des pensées de l'immanence que de toute forme de transcendance, il n'allait pas de soi d'écrire un Miserere en regard des Lamentazioni de Alessandro Scarlatti. Aussi, j'ai voulu théâtraliser le sujet, en faisant référence aux traces de paganisme qui subsistaient probablement dans les offices des Ténèbres jusqu'à la Renaissance. D'une succession de séquences où le silence joue un rôle primordial, on suit un fil qui conduit à un étrange rituel où le public est invité à frapper le sol, produisant des vagues de son bruyant où accompagnant la scansion du texte. Trois sopranos, fondues à la matière instrumentale, déploient une palette sonore large, allant du souffle jusqu'au cri. Thierry Pécou
Détails
Année de composition: 2013
Auftragswerk : Commande de l'Abbaye de Noirlac
Difficulté: difficile
Durée de la performance: 15'0"
Maison d'édition: SCHOTT MUSIC GmbH & Co KG, Mainz (001)
Nombre de pages: 132
Pour moi qui me sent fort éloigné de la spiritualité chrétienne, plus proche des pensées de l'immanence que de toute forme de transcendance, il n'allait pas de soi d'écrire un Miserere en regard des Lamentazioni de Alessandro Scarlatti. Aussi, j'ai voulu théâtraliser le sujet, en faisant référence aux traces de paganisme qui subsistaient probablement dans les offices des Ténèbres jusqu'à la Renaissance. D'une succession de séquences où le silence joue un rôle primordial, on suit un fil qui conduit à un étrange rituel où le public est invité à frapper le sol, produisant des vagues de son bruyant où accompagnant la scansion du texte. Trois sopranos, fondues à la matière instrumentale, déploient une palette sonore large, allant du souffle jusqu'au cri. Thierry Pécou
Année de composition: 2013
Auftragswerk : Commande de l'Abbaye de Noirlac
Difficulté: difficile
Durée de la performance: 15'0"
Maison d'édition: SCHOTT MUSIC GmbH & Co KG, Mainz (001)
Nombre de pages: 132